Le seul réflexe qui changerait la vie d’un entrepreneur

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Si tu n’apprécies pas ce que tu as, tu n’apprécieras pas ce que tu auras…

Le pouvoir de la gratitude, cultiver la gratitude chaque jour en démarrant la journée. Très simplement nous pouvons dire merci et être heureux de vivre (car OUI nous mourrons TOUS un jour!), de respirer, d’être libre, d’avoir un toit, …

Une fierté en fin de journée également est un rituel très puissant. L’idée n’est pas de chercher à faire compliquer. Par exemple, je suis fier car j’ai eu plusieurs fous rire aujourd’hui; car j’ai géré de main de maître cette réunion; car j’ai licencié avec respect et bienveillance un collaborateur qui ne se retrouvait plus dans nos valeurs; car j’ai pris le temps de conduire mon petit garçon à l’école ce matin; car nous avons fait plus 25% de chiffre d’affaires cette semaine…

La fierté exprimée remplit le coeur des hommes. Elle nous permet de capitaliser ce que nous réalisons avec succès, tel un nid confortable où nous pouvons retourner nous ressourcer en cas de besoin.

Le Coaching le plus fou que j’ai fait

Je suis intervenu dans un grand groupe international ou le CEO m’a demandé de coacher (avec son accord) l’un des administrateurs qui était vu par son équipe comme un véritable tyran, froid, toxique et manipulateur… Et donc burn out au sein de son équipe, dysfonctionnements, non dits, jeux de pouvoir…

Dès les présentations, le coaché était assez tendu et mal à l’aise. En tant que Coach bien sûr, nous sommes amenés à cultiver la non critique et le non jugement ce que je fis. Je posai le cadre comme à chaque fois en spécifiant que j’étais là pour lui et avec lui, à son écoute, pour l’accompagner vers la meilleure version de lui-même. Afin d’atteindre ses objectifs avec son équipe. Et à mon plus grand étonnement (maitrisé ;-), le coaché se mit à pleurer à chaudes larmes pendant toute la session argumentant qu’il ne comprenait pas comment les choses en étaient arrivées là…Le travail fut un réel chamboulement pour lui. Je suis toujours ébahi devant le grand coeur des hommes quand on s’y connecte… même de ceux qui paraissent les plus fermés.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email